Archive for the ‘Tous les articles’ Category

Quand les banques se transforment en parfumerie

Vendredi, juin 8th, 2018

Traversez Clapham Junction au sud de Londres, et vous pourriez attraper une bouffée de quelque chose de capiteux, mais plutôt parfumé. L’odeur, il se passe, est le thé blanc et le thym. Et il vient d’une nouvelle branche de Lloyds Bank. «Cela donne une sensation d’accueil, une atmosphère accueillante», explique la designer de l’immeuble, Sarah Harrison. « Vous pouvez le sentir sur la High Street quand le vent souffle dans la bonne direction. » Lloyds n’est pas la première banque à repérer les possibilités d’attraction sensorielle. De l’autre côté de l’Atlantique, une banque propose à ses clients du café fraîchement moulu, utilisant les arômes de noisette d’Arabica pour séduire de nouveaux adeptes. En fait, plutôt que des banques, il les appelle des cafés. Au Royaume-Uni, les banques de High Street devraient fermer des centaines d’autres succursales en 2017. Néanmoins, avec des idées pour séduire de nouveaux formats, l’industrie croit que le concept de succursale bancaire a enfin le parfum de quelque chose de positif à ce sujet. Par conséquent, ils investissent des millions de livres dans les transformations. En fait, en 2017, au moins trois banques britanniques ouvriront plus de succursales qu’elles n’en fermeront. Lorsque la firme américaine Capital One a lancé une banque exclusivement numérique, elle pensait qu’elle n’aurait jamais à se préoccuper de la construction de succursales. Mais voyant que les clients voulaient une relation plus physique avec leur banque, il a changé d’avis. Maintenant, il ya 13 «cafés» bancaires à travers les États-Unis, où une tasse de café est à moitié prix pour ceux qui paient avec leur carte. Les titulaires de compte peuvent également profiter d’un muffin fraîchement cuit, ou collecter autant d’octets de données qu’ils le souhaitent à partir du wi-fi gratuit, comme ils le font en ligne, ou face à face, bancaire. Source : création de parfum.

Déterer un portable dans les ordures

Vendredi, mai 12th, 2017

Une application spéciale et un courage remarquable ont permis à un père américain de sauver le portable de son fils qui a failli être incinéré avec des ordures… Le portable d’Ethan Roncace a été jeté lundi dans une poubelle de l’école secondaire de Haddon Township. Mais le père du garçon n’a pas hésité à aller à sa recherche. Il a utilisé une application spéciale qui permet de suivre les déplacements du téléphone. Le signal a amené la famille vers un dépôt d’ordures, relate WCAU-TV de Philadelphie. L’homme s’est mis à creuser dans une montagne de déchets. Il a récupéré le téléphone 30 minutes après dans un tas d’ordures de 15 mètres de hauteur et de 7 mètres de profondeur, et celui-ci fonctionnait toujours.

Deneuve taclée pour soutenir Polanski

Mardi, avril 11th, 2017

Taclé par les twittos pour avoir défendu, à plusieurs reprises, Roman Polanski, évoquant notamment ses démêlés judiciaires, Catherine Deneuve a vu l’épouse du cinéaste, Emmanuelle Seigner, lui manifester son soutien sur les réseaux sociaux. L’actrice de La Vénus à la fourrure a publié, dimanche 20 mars sur Instagram, une photo de Catherine Deneuve à l’époque du tournage du film Repulsion, réalisé par Roman Polanski. En légende de cette image, des hashtags plutôt élogieux envers l’actrice iconique des Demoiselles de Rochefort. «Star», «Icône», «Beauty»… Depuis une semaine, Catherine Deneuve enchaîne les apparitions médiatiques pour la promotion de son dernier long-métrage Sage Femme, où elle partage l’affiche avec Catherine Frot. De l’Obs, à l’émission de Yann Barthès sur TMC, Quotidien, en passant par Europe 1, tous, ont évoqué le sujet qui fâche: Roman Polanski. Interviewé par l’animateur Fabien Namias sur la matinale de la radio généraliste, Deneuve s’en était pris au déchaînement médiatique des associations féministes, à l’origine, selon elle, du retrait de Polanski de la présidence des César 2017. «Je suis sûr que beaucoup de femmes qui se sont lancées, comme ça, dans cette pétition, ont fait un raccourci en se disant qu’il s’agissait d’un homme qui viole des petites filles. C’est honteux», s’indignait-elle.

Le Front al-Nosra s’effondre

Lundi, mars 13th, 2017

En allusion à la montée des règlements de compte et différends au sein des groupes terroristes, le site analytique al-Waqt annonce que le Front al-Nosra connaîtra une fin précoce. En 2016, bon nombre de chefs du Front al-Nosra à Idlib en Syrie ont été assassinés, ce qui indique que ce groupe terroriste devrait bientôt cesser d’exister. « En raison des multiples défaites essuyées par le Front al-Nosra, notamment à Alep, les autres groupes armés ne cherchent plus à le rejoindre. L’augmentation du nombre des assassinats au sein de ce groupe est à l’origine de sa faiblesse », a conclu le site al-Waqt. Récemment, un terroriste saoudien faisant partie des chefs de Jaych al-Fatah, Abdallah al-Mahissani, avait reconnu que la coalition des opposants au gouvernement syrien avait échoué en raison de l’irresponsabilité des chefs des divers groupes qui la composaient. « On ne peut pas accepter que le Front al-Nosra tente d’unir les divers groupes terroristes, car il cherche en réalité à s’ingérer au sein du commandement de ces groupes », avait-il déclaré. Toutes ces questions s’expliquent par la profonde divergence idéologique au sein des groupes armés opposés au gouvernement syrien. Outre les assassinats au sein de ces groupes, on peut citer l’attaque du Front al-Nosra contre la base d’un groupe terroriste rival, l’Armée syrienne libre.

Jet Airways se concentre à Amsterdam

Lundi, décembre 21st, 2015

Jet Airways lancera le 27 mars prochain deux vols quotidiens sans escale entre Amsterdam et les hubs indiens de Mumbai et de Delhi. L’aéroport de Schiphol deviendra ainsi le nouveau centre névralgique de la compagnie sur le marché européen. Les nouveaux vols quotidiens reliant Amsterdam à Mumbai et Delhi prendront leur envol le 27 mars 2016, et seront assurés grâce au nouvel Airbus A330-300 dernière génération de Jet Airways. L’appareil est doté de 34 sièges en « Première », la classe affaires de la compagnie, et de 259 places en Economy Class. Un vol quotidien entre Amsterdam et Toronto figure également au programme de Jet Airways. La compagnie indienne attend par ailleurs la validation du gouvernement concernant l’accord de partage de codes conclu avec KLM Royal Dutch Airlines et Delta Air Lines, visant à proposer des connexions optimales à l’aéroport d’Amsterdam, depuis et vers 30 destinations européennes, dont Bruxelles, Berlin, Copenhague, Munich, Madrid, Genève et Vienne.« C’est une étape importante pour Jet Airways, qui souhaite proposer un plus grand choix de destinations et les meilleures connexions possibles à ses clients » souligne Cramer Ball, Chief Executive Officer chez Jet Airways a déclaré. « Nos deux vols quotidiens entre Amsterdam et l’Inde faciliteront la croissance du tourisme d’affaires et loisirs entre les deux pays » ajoute-t-elle.

Voyage à Winchester

Jeudi, avril 30th, 2015

La semaine dernière, j’ai profité d’un séminaire à Londres pour prolonger mon séjour sur place le temps d’un week-end. C’est ainsi que j’ai découvert Winchester, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale. Située dans le Hampshire, la ville m’a surpris par tout ce qu’il y a à découvrir sur place. La cathédrale de Winchester, en premier lieu. Tout amateur d’édifices religieux la connaît au moins de nom, mais pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, c’est juste la plus longue cathédrale jamais édifiée (175 mètres alors ; 160 mètres aujourd’hui), et qu’elle est doté de la plus longue nef (douze travées) d’Europe. Sa construction a débuté en 1079 (sur le site d’une ancienne église saxonne). Capitale du royaume anglo-saxon du Wessex et fief du légendaire roi Alfred le Grand, Winchester était un centre religieux, politique et commercial majeur au IXe siècle. Malgré son aspect extérieur austère, l’intérieur de la cathédrale est à la fois sublime et grandiose. Mais Winchester n’est pas seulement fascinant pour cette cathédrale. Pour ceux qui s’intéressent un peu aux légendes, par exemple : elle contient un chef-d’œuvre médiéval, le Great Hall, où est exposée la célèbre Table ronde du roi Arthur, une pièce emblématique de la mythologie et de la littérature anglaises. Les passionnés de littérature anglaise peuvent aussi se rendre sur la tombe de Jane Austen, et combiner leur excursion à Winchester avec une visite à Chawton Cottage (sa résidence de campagne, située à 25 kilomètres et transformée en musée Jane Austen). La romancière y écrivit nombre de ses romans, dont Emma et Persuasion. Les amoureux de nature ne sont pas en reste, non plus, et j’y ai passé le dimanche à vélo, à arpenter ses routes de campagne. Pour jouir du paysage, on peut notamment emprunter le chemin balisé de South Downs Way depuis Winchester jusqu’à Beacon Hill ou le village d’Exton. Les amateurs de sport intense peuvent parcourir les 172 kilomètres de cette piste nationale jusqu’à Eastbourne dans le Sussex et admirer les célèbres falaises blanches, les Seven Sisters. Bref, une belle découverte que ce petit coin de paradis britannique. Si je dois refaire un séminaire à Londres, je crois que j’y retournerai volontiers. Je vous laisse une très bonne adresse, celle de ceux qui ont organisé notre séminaire à Londres – suivez le lien pour plus d’infos.

11176507_842813642420854_1841879838_n

La fin du tourisme en France

Mercredi, novembre 5th, 2014

Le monde du voyage français va subir un bouleversement – en effet, des centaines voire des milliers de petites agences de voyage vont mourir. Visiblement le Gouvernement, qui n’y connait rien, s’en fout, et l’APST qui est à la manœuvre, va à la fois récolter les bénéfices de cette mesure et en plus permettre à tous les gros acteurs du Tourisme de se débarrasser d’une concurrence des petits, souvent meilleurs que les gros. Et pourquoi ? Parce que la garantie financière demandée qui était de 100K euros, vient de passer à 200K euros. La nouvelle est sortie au Journal Officiel ce samedi 1er novembre 2014. Il a trait à la modification de l’article 4 de l’arrêté du 23 novembre 2009, relatif aux conditions de fixation de la garantie financière des agents de voyages et autres opérateurs de voyages : dorénavant le montant minimal de la garantie financière sera de 200.000 €. Cette nouvelle va tuer la création d’entreprise dans le secteur du tourisme, pourtant l’un des rares secteurs porteurs en France. Pire, cela va faire fermer une quantité d’agences qui ne peuvent nantir 200,000 euros. Reste donc, pour ceux qui disposent d’un patrimoine, de se rapprocher de l’APST qui délivre une garantie financière contre cotisation et sécurisation solidaire du patrimoine. Si l’on pourrait se dire que l’APST est la bienvenue, on peut en douter et même imaginer que l’APST est à la manœuvre car bon nombre d’agences se sont éloignés de l’APST à cause de ces conditions scandaleuses au profit des banques. Mais les banques n’accordent la garantie uniquement contre nantissement, c’est-à-dire blocage des fonds. Bloquer 200,000 euros est à la fois stupide et peu facile, surtout dans les conditions actuelles. De fait, les petites agences n’auront d’autres choix que de rejoindre l’APST, si elles le peuvent. C’est donc une manœuvre véritablement scandaleuse qui ne tient pas compte de la taille de l’entreprise et de son activité, qui faire fermer un grand nombre d’agences, et qui va tuer la créativité dans le secteur, car qui va commencer une entreprise dans le tourisme en bloquant 200,000 euros ?

En chute libre

Jeudi, juin 12th, 2014

Vous aimez les sensations fortes ? Essayez-vous au parachutisme, ou mieux, à la chute libre. Le parachutisme est sans doute l’un des activités extrêmes qui s’est développé le plus. Un certain nombre de marques ont utilisé la chute libre pour proposer leurs produits et services, et de très nombreux films américains utilisent le parachutisme pour apparaître plus attractif. Et il est lisible de concevoir pourquoi. Cette activité est ultime, et il y a quelque chose de passionnant à se jeter dans le vide depuis un avion et piquer vers la terre à plus de 200Kmh. La plupart des parachutistes ont débuté par le premier saut en chute libre en tandem. Les chuteurs ont ensuite évolué jusqu’à comprendre entièrement les multiples éléments pour pouvoir faire un saut en parachute seul. Il y a des centaines de parachutistes avec de l’expertise, qui ont des centaines de sauts en parachute, et chacun entame toujours par le même rituel, qui est d’emballer leur propre parachute. Ce cérémonial commence par l’empaquetage du parachute, et la double vérification de celui-ci. Puis le chuteur en skydive valide le AAD qui est l’instrument d’activation automatique du parachute. Le skydiver met ensuite sa combinaison de parachutisme et attache le parachute. Il valide que tout est ok. Puis le parachutiste monte dans l’avion. L’altitude moyenne pour effectuer un saut en chute libre est de 4000m, ce qui permet au chuteur de voler pendant à peu près 60 secondes en chute libre totale. La chute libre peut également s’effectuer depuis une altitude de 5,000m, sans ajout d’oxygène. Plus haut, un équipement est nécessaire. Certains sauteurs pratiquent le HALO skydiving, qui leur permet de faire un saut depuis la hauteur d’un avion de ligne en croisière, à 30,000 pieds. Une fois dans les airs, le chuteur profite de sa chute libre jusqu’à une altitude de 2500 pieds (760m). A ce moment, il enclenche son parachute qui s’ouvre. En chute libre en tandem, c’est l’instructeur qui déclenche l’ouverture du parachute. Il existe un certain nombre de lieux pour effectuer un saut en parachute en France, comme dans le monde. Certains sont plus attractifs que d’autres grâce aux paysages. Un saut en skydive est une expérience réellement unique, riche en sensations, qui requière aussi une bonne condition physique et cardiaque. Un docteur devra vous donner un certificat médical avant le saut en parachute. Mais une fois en l’air, les sensations sont uniques. Pour en savoir plus suivez le lien pour trouver votre saut en parachute près de chez vous.

Faire un vol en mouette

Jeudi, août 29th, 2013

Un vol en mouette, cela vous tente ? Ce n’est pas une blague, car la mouette est en réalité le Seagull, un avion aujourd’hui entré dans la légende. Car le Seagull est un hydravion. Aujourd’hui, une poignée de collecteurs à fait appel aux spécialistes des loisirs aérien en France pour pouvoir sortir l’avion et vendre des baptêmes afin de financer quelques réparations nécessaires. C’est chose faite puisque l’ensemble des places vendues ont permis de remettre à neuf une partie du train de l’avion qui va donc s’élancer depuis La Rochelle, avec à son bord des heureux élus qui voleront dans une pièce historique de l’aviation. Un des traits les plus regrettables de 1′industrie aéronautique britannique autrefois très importante fut sa capacité à se lancer parfois à l’aveuglette dans des voies menant à des impasses au stade du développement ou au moment de la commercialisation. Comme il est dit plus loin dans cet ouvrage, nombre de concepts innovateurs, de prototypes, d’appareils de développement et de recherche furent construits et essayes en vol en Grande-Bretagne après la Seconde Guerre mondiale, mais beaucoup ne débouchèrent pas sur des avions produits en série et sur la durée. L’un de ces types peu prometteurs fut l’amphibie Supermarine Seagull. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’hydravion à coque Vickers-Supermarine Walrus avait rendu d’excellents services à la Royal Navy et à la Royal Air Force notamment en recueillant les aviateurs alliés tombés en mer. Le Walrus était un biplan amphibie à hélice propulsive. Son remplaçant potentiel, le biplan Supermarine Sea Otter, conserva son architecture générale (sauf son moteur, plus conventionnel et avec une hélice tractrice), sans réussir toutefois à remplacer le redoutable Walrus avec autant d°efficacité. Au début de la Seconde Guerre mondiale, la fiche-programme S. 12/40 émise par le ministère de l’Air britannique demanda un remplaçant plus moderne de ces deux types, capable d’accomplir des missions de reconnaissance et de sauvetage à partir des navires de la Royal Navy. Le projet de Supermarine répondant à ces spécifications construit en tant que Type 38 Seagull fut doté d’une configuration de monoplan amphibie bien profilé et de diverses autres caractéristiques inhabituelles. L’une d’entre elles concernait sa voilure monoplane surélevée à incidence variable. Cette innovation peu courante permettait au pilote du Seagull de maintenir l’assiette du fuselage horizontale en finale et par conséquent d’avoir une meilleure vision vers l’avant que dans la plupart des appareils atterrissant queue basse. Il reste des places disponibles pour ceux qui veulent tenter leur chance. Les billets sont à acheter sur le site spécialisé « Vol en avion de chasse ».

Harry… encore une fois.

Vendredi, août 24th, 2012

On connaissait le Prince Harry en costume nazy, ou encore un peu éméché, maintenant nous avons le plaisir de le découvrir dans le plus simple appareil lors d’une fête organisée à Las Vegas. Autre attrait, on y découvre également une demoiselle, nue également, ce qui nous montre que le Prince s’est exactement comment faire la fête, façon Las Vegas. Bien sur la presse va s’emparer du scandale et la famille royale essaiera de faire calmer le jeu, et donc on parlera ensuite de censure… Pourquoi ne pas prendre tout simplement le parti du pragmatisme: le Prince Harry est jeune, il est donc normal qu’il s’amuse comme un jeune de son âge. Pourquoi le lui refuser d’ailleurs… A lire dans le monde: La décision du tabloïd britannique le plus vendu, The Sun, de publier vendredi les photos dénudées du prince Harry contre la volonté de la famille royale montre qu’il est décidé à combattre plus vigoureusement la réglementation mise en place dans les médias, dans la foulée du scandale des écoutes téléphoniques de News of the World. Jeudi, après avoir été contactés par la Press Complaints Commission (PCC), l’organe de contrôle de la presse, les journaux britanniques s’étaient abstenus de publier les photos sulfureuses montrant le jeune prince, troisième dans l’ordre de succession au trône, s’ébattant nu avec des amis dans un hôtel de Las Vegas. Mais le tabloïd a défié l’injonction de la commission et publie les photos qui circulaient déjà largement sur Internet dans son édition de vendredi, indiquant jeudi que ses lecteurs avaient « le droit de les voir ». « Ce sont des raisons qui vont au-delà de cette simple histoire », explique le tabloïd du groupe Rupert Murdoch. Les deux clichés sulfureux du cadet du prince Charles, photographié nu ce week-end en pleine euphorie à Las Vegas lors d’une partie de « strip-billard », avec une ou deux jeunes femmes également déshabillées, étaient visibles aisément sur Internet jeudi, notamment sur le site américain TMZ qui les a révélées. Mais pas dans les médias britanniques, papier ou Internet. Seul le blog politique britannique Guido Fawkes les a publiées, osant défier la demande officielle de la famille royale, qui a souligné que la publication de ces photos serait une atteinte au droit du prince à sa vie privée. La plupart des journaux soulignent le paradoxe de voir ces photos s’étaler sur de nombreux sites de médias étrangers, « y compris des médias respectables », observe le Sun, le Times citant RTL en France ou CBC au Canada. « Ces photos sont vues par des millions de gens sur Internet, mais le palais les interdit au Royaume-Uni », résume le Daily Mail. Le blog Guido Fawkes, en revanche, réagit vivement: « Cette situation illustre la menace sur la liberté de la presse en Grande-Bretagne. La vérité est que la peur fait se soumettre les médias traditionnels à cause de l’enquête Leveson ». Cette commission d’enquête sur l’éthique de la presse, dirigée par le juge Brian Leveson, qui doit rendre son rapport à la fin de l’année, a été mise en place en juillet 2011 par le premier ministre, David Cameron, à la suite du scandale d’écoutes illégales de célébrités par l’hebdomadaire News of the World (NotW), qui a dû depuis fermer ses portes. « Les règles anciennes ne marchent pas à l’ère d’Internet », remarque Guido Fawkes. Retrouvez tout le débat: http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2012/08/24/the-sun-impose-sa-marque-en-publiant-les-photos-du-prince-harry-nu_1750882_3236.html