Archive for the ‘News’ Category

La théorie du simulateur

Mardi, mai 28th, 2019

Il y a quelques semaines, le CEO de Tesla, Elon Musk, révélait être persuadé que notre réalité n’est en fait qu’une simulation, une réalité virtuelle grandeur nature. De prime abord, cette affirmation peut sembler fantaisiste, voire totalement absurde et incompréhensible. Toutefois, en parcourant cette explication illustrée de la théorie du simulateur, vous risquez à votre tour de percevoir notre monde sous un autre angle…  L’idée formulée par Elon Musk, selon laquelle il est quasiment certain que nous vivons dans une réalité virtuelle, est difficile à prendre au sérieux. À l’évidence, l’incrédulité générale est toujours de mise lorsqu’il s’agit de remettre en cause les croyances établies. 2000 ans avant Galilée, l’astronome Aristarchus de Samos s’était d’ailleurs heurté aux mêmes réactions en suggérant que la Terre n’était peut-être pas au centre de l’univers…  Cependant, ce genre d’idées nous incite à nous interroger sur ce que nous considérons comme la réalité. Nous devons garder en mémoire que ce que nous voyons et ce que nous savons est toujours limité. Pour étendre notre vision, il est nécessaire de se livrer à des expériences toujours plus poussées. À travers la bande dessinée présentée dans cet article, vous pourrez comprendre avec précision cette « théorie du simulateur » avancée par Elon Musk, pour ensuite la réfuter, ou éventuellement l’accepter. Elle est directement inspirée par les écrits de Nick Bostrom, philosophe à l’Université d’Oxford.  40 ans d’évolution virtuelle Pour commencer, prenons un peu de recul sur l’évolution des jeux vidéo depuis 40 ans. Au début des années 1970, le premier jeu, Pong, repose sur deux rectangles se renvoyant un cercle. Un concept pour le moins minimaliste, soumis aux limites techniques de l’époque.  Trente ans plus tard, en l’an 2000, le jeu The Sims propose une simulation du monde réel, au sein de laquelle des personnages animés en 3D interagissent entre eux ou avec des objets et sont capables de ressentir des émotions propres.  Aujourd’hui, nous bénéficions de casques 3D comme l’Oculus Rift ou le HTC Vive. L’avatar a laissé sa place au joueur, qui peut directement interagir avec l’environnement virtuel. Nous sommes parvenus à persuader nos propres esprits que ces simples pixels constituent la réalité.  De même, l’informatique moderne permet de prévoir les conditions météorologiques, ou encore de simuler la manière dont les composants chimiques de nos corps réagissent, et bien d’autres tâches d’une extrême complexité. En quelques années, un long chemin a été parcouru.  Et dans 10000 ans ? En 40 ans, nous sommes passés de Pong à des casques RV capables de nous transporter dans des univers fantastiques grâce à des jeux vidéo d’un réalisme à couper le souffle. Par conséquent, même si le progrès ralentit, nous devrions être largement capables de créer des simulations de nous-mêmes d’ici 10000 ans.  Il ne s’agit pas d’améliorer les graphismes ou les mécanismes virtuels, mais bel et bien de simuler les synapses qui composent le cerveau humain. En théorie, rien n’empêche de simuler ce fonctionnement complexe, car il repose uniquement sur des processus physiques. D’ici 10 millénaires, nous serons donc probablement en mesure de comprendre et de reproduire ces processus au sein d’une simulation informatique… de la même manière que nous avons recréé le rebond d’une balle avec Pong.  Par conséquent, dans 10000 ans, les ordinateurs seront en mesure de simuler le monde entier, à condition d’avoir suffisamment de puissance de calcul. Pour Bostrom, cette puissance pourrait être obtenue en envoyant de minuscules robots sur d’autres planètes. Ces robots se dupliqueraient eux-mêmes, et transformeraient directement les planètes en gigantesques ordinateurs.  Allons-nous simuler le passé ? S’il est possible de simuler le monde réel, les humains du futur décideront probablement de recréer le passé et de simuler leurs ancêtres, c’est à dire nous. Grâce à la puissance sans limites obtenue grâce aux nanorobots, ces Hommes du futur choisiront probablement de lancer cette simulation plusieurs millions ou milliards de fois simultanément.  Par la suite, les humains virtuels de ces simulations pourraient à leur tour choisir de créer leurs propres simulations. De fait, si nous sommes capables de créer des milliards de simulations de consciences humaines et que ces simulations peuvent également créer des simulations, alors nous ne sommes peut-être que des simulations…  Si l’on considère qu’il y a davantage de consciences humaines simulées que de véritables humains dans la réalité de base, il est même probable que nous ne soyons que des simulations.  À moins que l’on ne s’entre-tue avant L’autre possibilité est que la race humaine s’éteigne avant de parvenir à ce stade de l’évolution. Le réchauffement climatique, les guerres et les épidémies sont autant de menaces qui planent sur le progrès technologique et plus simplement sur la survie de l’humanité. Pour Bostrom, la fin de l’espèce pourrait provenir d’une technologie mal utilisée. Par exemple, les nano-robots, qui s’apparentent en clair à des bactéries mécaniques, pourraient détruire toute forme de vie sur la planète Terre.  Autre possibilité : les humains du futur n’ont aucune envie de simuler leurs ancêtres Il est possible que les humains du futur soient confrontés à des scrupules sur le plan éthique. Créer des simulations d’humains, qui seront inexorablement confrontées à la souffrance et aux difficultés de la vie peut facilement sembler immoral.  De même, il est possible que ces êtres du futur ne ressentent aucune envie de simuler leurs ancêtres, car ils sont davantage concentrés sur le futur et l’innovation.  L’une de ces trois hypothèses est certainement vraie En somme, soit nous ne ressentirons pas le besoin de simuler notre passé, soit nous allons nous éteindre avant d’y parvenir, soit nous vivons bel et bien dans une simulation. Elon Musk pense que cette dernière hypothèse est quasiment sûre, tandis que Nick Bostrom estime sa probabilité à 20%. Le philosophe précise que cette estimation est tout à fait subjective. En tous les cas, tous deux s’accordent à dire que l’une de ces trois issues est inévitable.  La théorie du simulateur, un sujet de conversation fascinant En introduction de son essai sur ce sujet, Bostrom explique que cette thèse ne présente pas d’intérêt que pour les personnes intéressées par la spéculation sur le futur. Selon lui, cette théorie stimule les êtres humains à formuler des questions méthodologiques et métaphysiques, et suggère naturellement des analogies avec certains concepts présents dans les religions traditionnelles.  Effectivement, si nous sommes dans une simulation, il existe nécessairement des êtres supérieurs comparables au concept de Dieu. Toutefois, ces êtres supérieurs sont simplement nos descendants, ou plutôt une version future de ce que nous sommes.  La question qui se pose alors est de savoir d’où proviennent les êtres humains de la réalité initiale, celle qui n’est pas une simulation. Il est possible que ces êtres se posent encore la question à l’heure actuelle. Il est possible qu’ils aient créé des milliards de simulations de leurs ancêtres, dans l’espoir que l’un d’entre nous trouve la réponse à ce mystère.  Cette théorie amène également à réfléchir sur la réalité virtuelle en tant que technologie, et pourrait constituer un moteur d’innovation pour imaginer et développer des applications toujours plus immersives. Il s’agit d’un sujet de conversation sans fin, au point qu’Elon Musk et son frère ont décidé d’un commun accord de ne plus l’aborder lorsqu’ils se détendent ensemble dans un jacuzzi.

A l’Est des USA

Mardi, avril 16th, 2019

De 1699, date de sa fondation, à 1780, Williamsburg fut la plus ancienne, la plus grande et la plus vaste des colonies britanniques en Amérique du Nord. Le visiteur s’y promène aujourd’hui au cœur d’ un environnement recréant la vie d’une implantation coloniale sur le continent américain au 18e siècle. Le 13 mai 1607, les premiers colons britanniques débarquent sur les côtes de l’actuelle Virginie et installent des campements sommaires en bordure d’une large embouchure fluviale qu’ils baptiseront James River. Ils sont rapidement rejoints par d’autres groupes d’immigrants et, dès 1630, la côte sud de la Péninsule de Virginie est déjà largement peuplée. Durant cette période d’un peu plus de huit décennies, Williamsburg eut une importance politique de premier ordre à une époque où les idées nouvelles étaient en train de prendre forme. La capitale transférée à Richmond, Williamsburg devint un tranquille bourg de province se dépeuplant peu à peu. Le président et Giancana auraient eu, aussi, à des périodes différentes, la même maîtresse. De là à supposer que la mafia ait participé à l’assassinat de Kennedy? Certains s’interrogent sur le fait que le crime organisé, qui se finançait à l’époque en grande partie via les casinos installés à Cuba, en a beaucoup voulu à JFK de ne pas réussir à éliminer Fidel Castro. En renversant la dictature Batista, le révolutionnaire cubain a mis fin à l’économie du jeu sur l’île, fermant les unes après les autres les vaches à lait de la mafia américaine. S’ajoute à cela l’opération, lancée par Robert Kennedy, frère et ministre de la Justice du président, de nettoyage du crime organisé et des syndicats aux Etats-Unis. Dans son célèbre brûlot cinématographique de 1991, intitulé simplement JFK, Oliver Stone met en scène avec force détails la possibilité que la CIA, principale agence de renseignement américaine, ait organisé en sous-main la disparition de Kennedy.

« Vous voulez connaître la meilleure façon d’en savoir plus sur Brooklyn ? C’est grâce à la nourriture ! » Mangez votre chemin à travers de Williamsburg, Brooklyn dans cette aventure de gourmet ! Assez de nourriture pour le déjeuner ! Cette visite de nourriture d’initiés de Williamsburg commence à deux pâtés de maisons de la métro L sur l’Avenue de Bedford, dans le quartier les plus chaudes de l’Elite de Brooklyn (à 5 minutes de Manhattan) ou de l’épicentre. Il s’agit d’un petit groupe de visite, de marche, donc c’est comme apprécier une après-midi avec de nouveaux amis ! Williamsburg, l’un des quartiers plus populaires et les plus excitantes de l’Elite de Brooklyn, à cheval entre anciens et nouveaux. Vous pouvez profiter de l’animé arts, musique et scène de la boutique ici, refroidissement éolien dans les nombreux cafés, vous pourrez dîner dans des restaurants très bons. Au cours de cette expérience, vous découvrirez les délices culturels et les piqûres de délectables de Brooklyn, de la part d’experts de la nourriture locale. Faire tremper jusqu’à l’atmosphère unique de la quartier lorsque vous visitez des institutions emblématiques pour déguster de savoureuses gâteries. • Profitez de deux types de pizza d’un New York Times recommande la pizzeria et le véritable bijou caché. Voir aussi l’art de la rue à grande échelle, découvrez l’histoire fascinante (voir auteur Henry Miller maison et apprenez comment le quartier en forme de son écriture) et de capturer la meilleure vue sur la skyline de New York City. Les guides sont des acteurs du travail afin que chaque visite a l’histoire par le biais de plaisir beaucoup de personnalité et de raconter des histoires ! Laissez-nous vous montrer la Williamsburg qui connaissent des gens du pays !

New York surprend par son gigantisme et fascine par sa diversité. Passez vos vacances à New York et découvrez que tout est possible dans cette mégapole! De nombreuses modes et innovations sont nées et se sont développées dans cette ville. La Grande Pomme est merveilleuse en toutes saisons. Organisez donc votre voyage à New York quand vous le préférez. Au printemps les arbres en fleurs de Central Park sont magnifiques. En automne la variété de couleur des feuillages des arbres donne un charme tout particulier à la ville. En décembre, même s’il fait souvent très froid, New York se revêt de ses plus beaux décors et vous accueille dans une ambiance féérique. L’été est également très agréable car on peut profiter des terrasses de café. Vous cherchez un hôtel à NYC pas cher ? Vous souhaitez réserver un hôtel près de Manhattan ? Comment se rendre et se déplacer à New York? La ville de NY possède trois principaux aéroports: le JFK International Airport (JFK), le Newark Liberty International (EWR) et le LaGuardia Airport (LGA) réservé aux vols internes. Ils constituent la voie d’accès aérienne la plus importante et la plus active du pays. 11 h – 22 h, ven.-sam 11 h – 22 h. Très bon endroit pour se procurer des disques de musique hardcore, metal, industrielle, punk et alternative. Personnel compétent et passionné. Vous trouverez des centaines de restaurants et de petits cafés ethniques ou standards. Nourriture prix trs abordable, à déguster de prérence à l’air libre, dans la rue. Et bien sûr, quelques restaurants bourgeois pour changement d’ambiance ne sont pas à négliger. 16 h – 1 h, ven.-sam. 16 h – 2 h, dim. 3 h – 24 h,. Un restaurant à pizza populaire dans le quartier, au style à l’ancienne, séminaire à New York servant des pizzas au feu de bois croustillantes à souhait. On y entend souvent du jazz live. 11 h 30 – 22 h 30, Sam.-dim. 9 h 30 – 22 h 30. – Décrit comme un « condensé d’Angleterre au cœur de Greenwhich Village ». La cuisine est réellement typiquement britannique.

Dix-huit minutes plus tard, à 9 h 3, le vol 175 de United Airlines s’écrase dans la façade sud de la tour Sud. Ces deux avions sont passés sous le contrôle de pirates de l’air. Le maire de New York Rudy Giuliani et le président George W. Bush se sont prononcés rapidement en faveur d’une reconstruction du site. Le jour même des attaques Giuliani déclare : « Nous reconstruirons : nous allons en sortir plus forts qu’auparavant, plus forts au niveau politique, plus forts au niveau économique. ]. Larry Silverstein le détenteur des droits à construire du site, répond immédiatement que « ce serait la tragédie des tragédies de ne pas reconstruire cette partie de New York. Ce serait donner aux terroristes la victoire qu’ils cherchent. La Lower Manhattan Development Corporation (LMDC) est établie en novembre 2001 par le Gouverneur de New York George E. Pataki. ], qui prétendent que les événements du 11-Septembre constituent un seul attentat terroriste et pas deux, ce qui aurait limité les remboursements à 3,55 milliards de dollars. La ligne Q (en partie overground) nous emmenait de notre hôtel à travers Manhattan et Brooklyn, les résidences se couchant au fur et à mesure et laissant derrière nous la ville debout. Il était tôt et l’impatience de découvrir un nouveau paysage nous enchantait d’avance ! Nous sommes sortis de la station, il était 9 heures et Coney Island se réveillait à peine et avait l’air fantômatique notamment dans le brouillard du matin qui avait du mal à se lever. Dans la réalité, ce n’est pas vraiment une île ! La plage de sable fin de Coney Island, qui s’étend sur près de 3 miles, est ouverte de 10h à 18h, du Memorial Day à la fête du travail. La natation est interdite lorsque les sauveteurs ne sont pas en service et dans des sections fermées. Plusieurs toilettes bien entretenus bordent la plage et la promenade avec un espace pour se changer en maillot de bain. La plage est accessible aux fauteuils roulants et des tapis de plage sont disponibles à West 33 Street, à Stillwell Avenue, à West 5th Street, à Brighton 2nd Street et à Brighton 6th Street.

Embarquement à l’arrêt entre la 7ème Avenue & la 34ème rue à Penn Station & Madison Square Garden. Vamoose Bus – Ligne entre Penn Station (7ème Ave & Ouest 30ème rue) et Bethesda (Maryland); Arlington et Lorton (Virginie). Washington Deluxe – Vers/En provenance de Washington DC. Certains services desservent Brooklyn depuis DC. Martz Trailways – Ligne entre la Pennsylvanie de l’ouest et le Manhattan’s Port Authority Bus Terminal, entre la 8ème avenue & la 42ème rue. Susquehannabus Trailways – dessert le centre et le nord de la Pennsylvanie. Trans Bridges – Dessert Bethlehem, Allentown, Doylestown, etc. Pennsylvanie. (dernière mise à jour fév. Adirondack Trailways – dessert différents endroits de l’état de New York ainsi que Montréal. Cars équipés du Wifi et de prises électriques. Les cars pour DC marquent l’arrêt entre la 33ème rue et la 7ème avenue, ainsi qu’entre Canal Street et la 6ème avenue. Les cars pour Philadelphie marquent l’arrêt entre Canal Street et la 6ème avenue, ainsi qu’entre la 34ème rue et la 8ème avenue.

Vendre le luxe

Jeudi, février 7th, 2019

Sacs à main souples. Hôtels cossus. Bateaux élégants. Il y a toujours un marché pour les bonnes choses de la vie. Mais bien que la catégorie des produits de luxe ait une allure intrinsèque, une formule exacte pour déterminer le prix des articles de ce secteur s’est révélée difficile à cerner. Nous avons demandé à Paco Underhill – PDG de la société de conseil et de recherche spécialisée Envirosell spécialisée dans le commerce de détail et auteur de Why We Buy: la science du magasinage – comment les entrepreneurs en démarrage devraient s’attaquer à la tarification de leurs produits de luxe pour atteindre le plus large public possible. Pourquoi est-il plus difficile de fixer le prix des produits de luxe que d’autres produits? Le défi consiste à répondre aux perceptions des gens sur ce qu’est le luxe. Lors de la présentation et de la tarification des articles de luxe, les entrepreneurs doivent toujours ajouter de la valeur perçue à leurs produits et éliminer toute suggestion de banalisation. Voici un exemple. Un entrepreneur de détail que je connais effectue un voyage d’achat annuel. Elle achète des quantités de foulards – un accessoire très élégant mais pas particulièrement coûteux – auprès d’un très petit fournisseur en France. pour environ 5 $ chacun. Une fois dans sa boutique et étiquetée «foulards français», cette marchandise, portant le prix de 100 $, vole des étagères. Les consommateurs comprennent-ils intrinsèquement quelle est la valeur? Certains consommateurs, que l’industrie qualifie d ’« argent ancien », parce qu’ils ont hérité de leurs actifs, comprennent traditionnellement la valeur. Ils ont été formés à la consommation depuis leur naissance et connaissent non seulement les marques de luxe, mais aussi la hiérarchie de ces marques exclusives. Aujourd’hui, toutefois, la plus grande partie de la richesse mondiale est entre les mains de «l’argent neuf» – des personnes qui l’ont gagnée au cours de leur vie – et que les entrepreneurs doivent éduquer. Ces consommateurs sont souvent plus enclins à acheter un article de luxe sur un coup de tête, et peuvent ne pas connaître la véritable différence de valeur entre, par exemple, un produit de 10 000 $ et un produit de 100 000 $. Les entrepreneurs qui souhaitent vendre à ce type de consommateurs doivent être prêts à expliquer pourquoi leur marque de produits de luxe est supérieure à une autre. Sinon, comment peut-on augmenter la valeur perçue? L’emphase sur l’exclusivité, la présentation et l’attention portée aux détails sont essentielles pour enrichir la perception du produit. La conception du site Web, le style d’écriture pour décrire le produit et la recherche sont tous des facteurs à prendre en compte. Si le produit de luxe est, par exemple, un thé très coûteux, il est important d’expliquer tout ce qui est extraordinaire à son sujet: où et comment il est cultivé, le sol, la montagne ça vient de. Il est important de souligner exactement en quoi cela diffère des variétés commerciales et, par conséquent, en quoi le prix est justifié. Pourquoi les entreprises en démarrage devraient-elles envisager le marché du luxe? L’avantage est le potentiel d’une marge bénéficiaire plus élevée. Toutefois, si les entrepreneurs n’ont pas pu obtenir le prix qu’ils jugent intéressant, ils doivent revenir à la valeur perçue du produit et déterminer comment l’augmenter. Et s’ils se rendent compte qu’ils ont mal évalué les prix? Une bonne chose à propos de la vente au détail en ligne est que les entrepreneurs peuvent facilement changer le prix, et le plus tôt ils le feront, mieux ce sera. Mais les entrepreneurs qui vendent uniquement dans les magasins physiques doivent le faire aussi. Source : Photographe Lille.

L’importance de l’éducation

Jeudi, janvier 31st, 2019

Pour expliquer ces différentes parties de l’âme, Platon s’est d’abord intéressé à trois classes dans une société juste: gardiens, auxiliaires et ouvriers. Selon Platon, le résultat son fils devrait gouverner les décisions d’un individu; l’esprit devrait aider la raison; et l’appétit devrait obéir. En maintenant la relation entre ces trois parties dans le même esprit droit, un individu obtiendra justice individuelle. De même, Platon croyait que dans une société parfaite, la raison serait représentée par une classe de gardiens (dirigeants dirigés sur la base de la philosophie, société à laquelle suivre cordialement); l’esprit serait représenté par la classe auxiliaire (soldats qui obligerait le reste de la société à obéir à la classe des Gardiens); et l’appétit serait représentés par les ouvriers, les ouvriers et les marchands de la société.    Platon a beaucoup insisté sur le rôle de l’éducation et l’a considéré comme l’un des les pièces les plus importantes dans la création d’un état de santé. Platon a vu la vulnérabilité de l’esprit d’un enfant et a compris à quel point il était facile de le mouler. Il croyait aux enfants Il faut apprendre dès le début à toujours rechercher la sagesse et à mener une vie vertueuse. Platon est même allé jusqu’à créer des instructions détaillées sur ce qui exerce une femme enceinte femme pourrait effectuer afin qu’elle ait un fœtus en bonne santé et quels types d’art et exercer les enfants doivent se plonger dedans. À Platon, qui a considéré le Les Athéniens doivent être corrompus, facilement séduits et crédules à la rhétorique, à l’éducation était essentiel pour avoir une société juste.

50 ans de Ralph Lauren

Samedi, septembre 8th, 2018

Quand quelqu’un entend le mot «polo» aujourd’hui, il est susceptible de penser à la marque fondée en 1967 par un jeune homme du Bronx comme au sport millénaire joué par l’élite mondiale pour laquelle il a été nommé. Au cours des 50 dernières années, Ralph Lauren, par le biais de ses marques de luxe homonymes, nous a non seulement équipé pour vivre nos meilleures vies, mais aussi pour définir notre vision de ce à quoi cela ressemble. Qu’est-ce qu’un élégant Américain autodidacte qui atteint le summum de la richesse et du loisir porter par un chaud après-midi d’été? F. Scott Fitzgerald a créé Gatsby, mais Lauren a évoqué notre vision de lui dans un costume de lin blanc, une version que le créateur porte lui-même le jour de juin où je le visite. Les vêtements de Ralph Lauren sont portés par des magnats et des stars de cinéma, des princesses et des premiers ministres, des aristocrates et des olympiens. Les thèmes qui ont séduit Lauren à ses débuts et auxquels il est revenu au fil des ans sont devenus des marques de fabrique: Safari, Cowboy, Militaire, Hollywood, le modernisme Art Déco et Navajo. Il les qualifie de «standards», des motifs sur lesquels il peut s’appuyer au fil du temps. «Je n’ai pas vu ce que nous étions en tant qu’Américains, mais ce que nous pourrions devenir», me dit-il. Ce qu’il est devenu, en plus d’une icône internationale à la tête d’une multibilliondollar, c’est avant tout un père de famille, marié depuis 53 ans à Ricky, une beauté américaine naturelle qui orne ses publicités et marche sur ses podiums. avec enfants et petits enfants; et de belles maisons à New York – à Manhattan, Montauk et Bedford — Colorado et en Jamaïque. Ce qu’il voulait pour lui, il le voulait pour nous tous aussi. Son style de vie est indissociable de ce qu’il nous offre à travers ses collections de vêtements, de meubles et d’accessoires de mode de vie, ainsi que des images publicitaires qu’il a créées pour les commercialiser. «Tout fait partie de ce que je rêvais pour moi-même», dit-il. «J’ai réagi aux vibrations du monde que j’aimais – les films en noir et blanc, les Kennedys, Sinatra, mon premier voyage à Santa Fe – et je les ai agrandis et les ai ramenés au monde. Source : le guide luxe.

Communication des données par la SNCF

Vendredi, août 24th, 2018

La transmission par SNCF Mobilités des informations utiles dans le cadre de l’ouverture à la concurrence est un sujet majeur sur lequel les positions des différentes parties prenantes ne sont pas alignées. Il convient de distinguer trois sujets : – L’information de l’Autorité organisatrice par l’entreprise ferroviaire sur son activité dans le cadre de la convention passée ; celle-ci est déjà encadrée par l’article L. 2141-11 du Code des transports et l’article 18 du décret 2016/327 (qui détaille la liste des données qui doivent figurer dans le rapport annuel de SNCF Mobilités à l’Autorité Organisatrice de Transport) ; les régions considèrent que SNCF Mobilités n’applique aujourd’hui pas la règlementation de manière satisfaisante ; – La transmission par SNCF Mobilités et SNCF Réseau des données sur la situation existante pour alimenter le cahier des charges de la consultation et permettre aux entreprises ferroviaires candidates de formuler une offre ; – L’information par SNCF Mobilités de l’entreprise retenue pour l’exécution des services lorsque des services aujourd’hui assurés par SNCF Mobilités seront confiés à un nouvel opérateur. Les candidats potentiels et les régions insistent sur l’importance de la communication de données précises sur la fréquentation, la qualité de service, les personnels transférés, le matériel roulant, l’organisation de l’exploitation et de la maintenance, les contrats avec des sous-traitants. La SNCF considère que certaines données relèvent du secret des affaires et qu’elles ne sont pas nécessaires aux entreprises candidates. Le secret commercial ne doit pas pouvoir justifier que la région ne puisse recevoir une information utile à sa mission, et les régions doivent pour leur part prendre les dispositions nécessaires à la préservation des données confidentielles. La réglementation doit aussi prévoir que la SNCF transmette les informations nécessaires à l’entreprise retenue pour l’exécution des services, sous le contrôle de l’ARAFER. Il y aurait lieu de prévoir dans la loi que, pour les besoins de la rédaction du cahier des charges de l’appel d’offres d’une part et pour l’information de l’entreprise désignée qui se prépare à reprendre l’exploitation d’autre part, la SNCF transmette un ensemble de données établi dans un décret dont l’ARAFER serait chargée d’expliciter les conditions d’application et de contrôler la mise en œuvre en arbitrant les différends qui pourrait surgir entre régions, SNCF et entreprises ferroviaires candidates.

Acheter une voiture de police

Mercredi, avril 4th, 2018

Nous avons tous entendu les réclamations des voitures qui se vendent 100 $ aux enchères de police, mais ce qui est derrière les réclamations? Vous êtes-vous déjà demandé d’où provenaient les biens saisis et les véhicules vendus lors d’une vente aux enchères policière ou d’une vente aux enchères gouvernementale? Presque tous les États ont ce qu’on appelle des «lois sur les saisies». Ces lois autorisent les organismes d’application de la loi à saisir les biens qui ont été utilisés dans la perpétration d’un crime ou qui ont été achetés avec de l’argent gagné par la perpétration d’un crime. Cela signifie que si un trafiquant de drogue est arrêté, l’application de la loi peut logiquement conclure que leurs biens ont été achetés avec de l’argent de la drogue illégale. Cela permet à la police de saisir des voitures, des camions, des bateaux, des maisons et même des bijoux et des vêtements. Cela comprend les biens donnés aux membres de la famille et aux amis. Si l’achat de la marchandise peut être retracé au contrevenant, il peut être saisi. Si la personne est reconnue coupable, toute cette propriété finira par se retrouver dans une vente aux enchères de police. La loi sur les saisies est un outil utile pour les organismes d’application de la loi, en particulier contre le crime organisé et les trafiquants de drogue. D’autres marchandises qui se présentent lors d’une vente aux enchères policière ou d’une vente aux enchères du gouvernement leur parviennent par l’intermédiaire de citoyens serviables qui abandonnent des biens et les transmettent à la police dans l’espoir de trouver leur propriétaire. Si le propriétaire légitime ne se présente pas pour réclamer dans un certain laps de temps, il va dans la vente aux enchères. Une autre source de marchandises est la preuve recueillie lorsque la police procède à une arrestation. Parfois, les forces de l’ordre arrêtent un voleur ou une bande organisée de voleurs qui ont des entrepôts où ils stockent la marchandise volée pour la revente ultérieure. Parfois, en particulier dans le cas des boutiques de broyage, qui sont des endroits où les voitures de luxe et les camions sont démantelés pour leurs pièces, il est impossible de déterminer les propriétaires légitimes. Après tout, un autoradio ressemble beaucoup à un autre. Bien que tous les efforts soient faits pour rendre cette marchandise à son propriétaire légitime, il en reste toujours une partie non réclamée. Parfois, des entrepôts entiers de marchandises volées et le bâtiment peuvent être saisis par les forces de l’ordre et vendus. Certains véhicules qui apparaissent dans les ventes aux enchères de la police et les enchères gouvernementales sont des véhicules qui ont été remorqués par la police ou leurs représentants autorisés pour diverses raisons. Certains ont été impliqués dans un accident et doivent être retirés de la rue et certains sont remorqués pour stationnement illégal. Un petit pourcentage de ces véhicules ne sont jamais réclamés. Après les procédures légales pour retourner ces véhicules à leurs propriétaires échouer, la police peut les mettre aux enchères. Comment achetez-vous ces voitures, camions et autres marchandises? Chaque jour, des centaines de services de police nationaux et locaux organisent ces ventes aux enchères. Heureusement, il existe des sites Web qui listent. Une adhésion à l’un de ces sites vous permet d’acheter cette propriété saisie, excédentaire et abandonnée jusqu’à 90% de la valeur marchande. Source : stage 4×4

voiture pexels-photo-303313

Police et forces de sécurité en Inde

Vendredi, mars 23rd, 2018

En janvier de l’année dernière, quatre femmes adivasis de Dhar (Madhya Pradesh) ont affirmé avoir été victimes d’un viol collectif commis par des policiers en Inde. En mars, des villageois adivasis du district de Sukma (État du Chhattisgarh) ont accusé des membres des forces de sécurité d’avoir violé en réunion une adivasi âgée de 14 ans. Deux paramilitaires ont été arrêtés en septembre ; ils étaient soupçonnés d’avoir tué une femme, d’avoir violé son amie et de lui avoir jeté de l’acide en juillet dans l’État du Mizoram. Dans un courrier adressé en avril à sa hiérarchie, un membre haut placé des Forces centrales de réserve de la police (CRPF), un groupe paramilitaire, a accusé plusieurs services de sécurité d’avoir procédé à l’exécution extrajudiciaire de deux membres présumés d’un groupe armé en Assam. Cet homme a été muté. En juillet, la Cour suprême a ordonné au Bureau central d’enquêtes d’examiner plus de 80 cas présumés d’exécutions extrajudiciaires commises par la police et les forces de sécurité au Manipur, entre 1979 et 2012. Elle a déclaré que le temps écoulé ne pouvait justifier l’absence d’enquête. En juin, la police de l’État du Madhya Pradesh a abattu cinq paysans qui participaient à une manifestation à Mandsaur pour réclamer une hausse des prix de vente de leurs denrées agricoles. Au moins 38 personnes ont été tuées en août lors de manifestations tenues en Haryana à la suite de la condamnation pour viol d’un gourou se prétendant « messager de Dieu ». Elles ont essuyé des tirs de la police, et certaines ont été victimes d’un recours à une force excessive.

Il s’appelait Origène

Mercredi, janvier 24th, 2018

Origène était originaire d’Alexandrie à la fin du deuxième siècle, et un élève de Saint-Clément d’Alexandrie. Chrétien et platonicien, pour se donner la permission et l’excuse de réconcilier les deux doctrines, il alléguait que les apôtres n’avaient donné qu’une partie de l’enseignement chrétien que la multitude pouvait comprendre, et que les savants pouvaient l’interpréter d’une manière plus subtile, plus profonde et plus complète. Ayant observé cette précaution, il a révélé son système, qui était ceci: Dieu est un esprit pur. Il est déjà descendu d’un pas dans les esprits qui sont des émanations de Lui. Ces esprits sont capables de bien et de mal. Quand ils s’adonnent au mal, ils se revêtent de matière et deviennent des âmes dans les corps, ce qui est ce que nous sommes. Il y en a d’autres plus bas que nous. Il y a des esprits impurs qui se sont vêtus de corps immondes; Ce sont des démons. Maintenant, en tant que frères déchus des anges, nous sommes libres, moins libres qu’eux, mais toujours libres. Grâce à cette liberté, nous pouvons, dans notre existence présente, nous élever ou nous abaisser. Mais cette liberté ne nous suffit pas; un peu d’aide est essentiel. Cette aide nous vient des esprits qui sont restés purs. L’aide qu’ils nous offrent est combattue par les efforts des esprits complètement déchus qui sont plus bas que nous. Pour combattre ces esprits déchus, pour aider les esprits purs qui nous aident et pour les aider à nous aider, tel est notre devoir dans cette vie, qui est un médicament, la médecine de Platon, à savoir une punition; stérile quand il n’est pas accepté par nous, salutaire quand nous l’acceptons avec gratitude, il devient alors expiation et par conséquent purification. La part du Rédempteur dans tout cela est la même que celle des esprits, mais sur un plan plus grand et plus décisif. Roi des esprits, Esprit des esprits, par révélation Il illumine notre intelligence confuse et fortifie notre faible volonté contre la tentation.

Voyage chez les millenials

Lundi, décembre 18th, 2017

De tout ce qui a été écrit sur la génération préférée de tout le monde cette année, vous devriez lire Michael Hobbes sur la situation économique de la Millénaire. Pas parce que c’est minutieusement étudié et bien écrit. (C’est le cas!) Pas parce que c’est un contenu flashy et bien conçu de contenu en ligne (c’est!) Mais parce que les problèmes affligeant millennials que Hobbes expose sont au centre de presque tout ce qui ne va pas avec l’Amérique. À un certain moment dans les années 1970, les pouvoirs en place ont cessé d’investir dans les travailleurs. Ils ont cessé de payer pour la formation et l’éducation des travailleurs. Ils ont cessé de payer pour les prestations. Ils ont pris cet argent et l’ont donné aux actionnaires. Et puis ils ont souligné le rêve américain, et ont dit aux travailleurs qu’il leur incombait de fournir tout cela pour eux-mêmes. Ils ont donc convaincu toute une génération qu’il était normal de couper le filet de sécurité sociale. Il était normal d’avoir une dette à cinq chiffres pour obtenir un «bon» emploi. Qu’il était normal que quelqu’un réussisse à ne pas «travailler assez fort». Lire l’article de Hobbes, c’est comme passer toute sa vie à croire que tout ce qui ne va pas chez toi est carrément de ta faute, et soudain, quelqu’un vient vers toi et te répète que ce n’est pas de ta faute. Les chances sont, vous allez lire le classement du Top 10 des chaînes de restaurants en Amérique du critique alimentaire Tom Postitsema du Washington Post, et vous serez soit d’accord avec véhémence, ou très fâché. De toute façon, je pense que vous êtes justifié. Parce que je pense que même si la critique de Seitsema – bien que approfondie – manque peut-être la marque quand il s’agit de chaînes de restaurants. Ils ne concernent pas vraiment la nourriture. Si l’excellente série Life in Chains de Eater dit quelque chose, c’est que les chaînes de restaurants sont plus à propos de vous qu’autre chose. Ils sont peu coûteux, accessibles et tolérants pour les enfants, donc ce n’est pas un hasard si nous avons de bons souvenirs d’enfance de doigts de poulet ou de trempette aux épinards ou de rouleaux d’œufs du sud-ouest. L’attraction des chaînes est qu’elles offrent une traction prévisible sur nos cordes sensibles. Vous avez de si bons souvenirs de profiter du BBQ Chicken Supermelt après les matchs de football. Pourquoi ne pas entrer et en avoir un aujourd’hui? Peut-être que cela est déjà évident pour ceux qui conduisent beaucoup, mais chaque fois que je suis sur l’autoroute, il semble que tout le monde a un smartphone monté sur leur tableau de bord, avec Waze ou Google Maps en cours d’exécution. Je vais deviner que ce n’est pas parce que nous en tant que société avons oublié comment naviguer, mais parce que nous voulons tous aller où nous allons aussi efficacement que possible. Ironiquement, Rick Paulas découvre Select All, si tout le monde compte sur les machines pour trouver la route la plus rapide du point A au point B, alors personne ne s’y rendra efficacement. En fait, Waze et Google Maps, dans un effort pour trouver aveuglément la route la plus efficace, détournent les conducteurs vers des rues résidentielles autrefois tranquilles, provoquant encore plus de congestion là où les urbanistes ne s’y attendaient jamais. Retrouvez toutes les infos sur spécialiste de l’Agence SEO en suivant le lien.