Une balade à Brooklyn

Les bonnes adresses du déjà-vu, du déjà-porté et de la dégriffe. Si on vous dit Beurre, vous répondez confiture, si on vous dit Simon vous dites Garfunkel, bon, vous avez compris l’exercice ? Donc si on vous dit fripes et que vous répondez Brooklyn, ou encore mieux Williamsbourg, le quartier de la mode fripe et vintage, vous remportez le gros lot. Et le gros lot, justement, qu’est ce que c’est ? Le droit de connaître les adresses des meilleures friperies et boutiques vintage du coin. Même si on ne présente plus la boutique, on va quand même dire que c’est le temple de la fripe, la caverne d’Ali Baba du vintage, à Williamsburg. Des milliers d’articles à la vente, dans un espace immense, souvent rempli de fashionistas un peu fauchées, et d’habitués qui viennent feuilleter les nouveautés de la semaine. On achète quoi ? Toute votre garde-robe, séminaire à New York homme ou femme ! Si vous avez déjà visité d’autres incontournables de New York, je vous recommande alors de partir sur un billet unitaire. Ou alors, optez pour la visite de l’Empire State Building avec le billet double entrée. Et ne pas aller à Top of the Rock. Ma préférence va pour la première option. L’Empire State Building est ouvert tous les jours de l’année, y compris les jours fériés. Les horaires de l’Empire State Building sont les mêmes quelque soit la saison et le jour de la semaine. A noter, le dernier ascenseur permettant d’accéder à la plateforme d’observation de l’Empire State Building monte à 1h15 soit 45 minutes avant la fermeture du gratte-ciel. Lors de l’achat du billet pour l’Empire State Building sur le web, inutile de choisir l’heure de visite. Vous devez juste choisir la date de votre billet pour l’ESB. L’heure est libre et il vous suffira d’aller à l’Empire State Building le jour J avec votre ticket pour vous rendre aux contrôles et à l’ascenseur. Visite de l’Empire State Building à New York : mes conseils !

Composés d’une légion de « quartiers », certains immenses, d’autres minuscules mais chacun ayant sa propre ambiance et saveur ; indiquer où l’on habite à New York, c’est déjà quelque-part dire qui l’on est. Il serait d’ailleurs dommage de résumer sa visite de New York au seul Manhattan, chose que vous allez découvrir dans ces pages. L’expression « The City », fréquemment employée au sujet de New York, peut faire référence soit à New York City dans son ensemble, soit au borough de Manhattan seul, selon le contexte. La ville est évidemment une destination majeure, recevant des vols des quatre coins du monde. Trois aéroports majeurs et plusieurs aéroport régionaux desservent le secteur. John F. Kennedy et Newark Liberty sont d’important aéroports internationaux, tandis que LaGuardia fonctionne pour le trafic intérieur. Ces trois aéroports dépendent de la même administration. JFK est situé dans le borough de Queens. Il contient 8 terminaux plutôt espacés les uns des autres, aussi pensez bien à noter de quel terminal vous partez. La navette gratuite AirTrain relie gratuitement les terminaux entre eux.

Comments are closed.